Préavis de grève de la Journée Mondiale sans téléphone portable qui dépasse son forfait le week-end du 6 février 2001


Annuaire
Accueil

 

 

Opérateurs, constructeurs Utilisateur de téléphone portable

Mobilou1.jpg (13046 octets)

(Archive 2001)

Cher utilisateur,

Vous serez en 2004, 42 millions à posséder un Mobilou en France. Est-ce votre nouveau animal de compagnie ?

On pourrait le croire à vous entendre brailler dans les lieux publics. Certes le Mobilou est sans fil, mais reconnaissez que vous êtes attaché à ce petit boitier comme une laisse à dresser l’oreille au moindre bip !

La 4e Journée Mondiale sans téléphone portable dépasse son forfait le week-end du 6-7-8 février 2004. Profitez de ces trois jours  pour être injoignable, 100 % libre de vos mouvements sans être esclave de votre Mobilou.

Pour les accros, nous avons pensé à une petite prescription salutaire et bénéfique (nous le souhaitons) à votre environnement immédiat.

Nous vous proposons trois tranches horaires pour débrancher votre téléphone portable :

Vendredi 6 février 2004

7h-9h - 12h-14h - 18h-20h

Samedi 7 février 2004

8h-10h - 12h-14h - 19h-Minuit

Dimanche 8 février 2004

10h-12h & 17h-Minuit

Je tiens à vous préciser que cet appel au civisme ne vous sera pas facturé.

Cher opérateur,

Je tiens à vous informer que je dépose un préavis de grève pour sur trois jours lors de la 4e Journée Mondiale sans téléphone portable qui dépasse son forfait le week-end du 6-7-8 février 2004. Voyez-vous, depuis que je suis à votre service en tant qu'utilisateur de votre réseau, vous ne m'avez accordé aucun jour de congé. Il n'y a pas un jour dans la semaine où vous ne me harcellez avec vos bip ! bip ! bip !

J'ai donc décidé de couper court à notre discussion "tarifaire" pendant 72h. Je souhaite que pendant mon absence de communication, cher opérateur, que vous méditiez sur ma condition d'utilisateur de téléphone portable. Mes revendications sont les suivantes :

- Une plus grande couverture d'écoute quand j'utilise mon téléphone portable dans des endroits isolés

- Les voies de circulation en ville sont saturées. J'exige l'ouverture d'autoroute afin de ne plus connaître les embouteillages du réseau aux grandes heures d'écoute.

- Protection des téléphones filaires qui sont menacés par le téléphone portable.- Repeuplement des cabines téléphoniques dans les villes et les zones rurales.

- Demande express d’équiper les téléphones portables de “vibreur” pour stopper la pollution sonore.

- Une campagne de prévention sur les risques de santé qu’encours les accros du téléphone portable.

- Une meilleure protection des antennes “relais” à côté des habitations et du personnel qui se charge de les installer.

- Une baisse de 50% des coûts lors de mes envois SMS.

N'essayez pas de me joindre pendant ces 3 jours sous le prétexte d'une urgence "forfaitaire" sur un quelconque tarif. J'ai déjà trop donné ! Cher opérateur, si vous subissez une petite déprime passagère le 6 février 2001, sachez que j'ai déjà contracté ce malaise à chaque fois que je reçois votre facture. En plus, chez moi, ce mal est devenu chronique.

Bip ! Bip ! Bip !